Comment muscler la sangle abdominale et avoir un ventre plat ?

Perdre du ventre est un objectif qui peut être atteint en pratiquant des exercices abdominaux. Outre l’entrainement, un régime alimentaire équilibré est nécessaire afin de perdre de la graisse abdominale. Que faire d’autre pour muscler la sangle abdominale ? Découvrez ici les pratiques pour raffermir vos abdominaux et avoir un ventre mince.

Faire de la respiration

Lorsqu’il est question de travailler la sangle abdominale, vous devez apprendre à respirer notamment au cas où cela n’est pas instinctif. De façon concrète, il vous faut inspirer au cours du relâchement et expirer fortement lors de la phase de contraction. Le fait de vider correctement les poumons entraine une contraction plus intense et tout à fait complète.

Mouvements de base pour les débutants

La force et la coordination sont les deux prérequis à disposer avant de pratiquer des exercices abdominaux plus avancés. Ces exercices ne sont donc pas réservés aux débutants qui viennent à peine de commencer l’entrainement. Ceux-ci sont appelés à se tourner vers les exercices de bases qui sont simples à pratiquer.

Avec le temps, ils pourront gagner en force et en coordination. C’est à ce moment qu’ils pourront intégrer des exercices plus complexes dans leur programme d’entrainement.

Commencer ces genres d’exercices sans une préparation adéquate, c’est courir le risque d’une mauvaise exécution. Ce qui peut entrainer des conséquences fâcheuses, notamment un entrainement inefficace, de blessures, etc.

Varier les exercices d’abdos

Après une maitrise des exercices de bases et la construction de solides fondations, il est temps d’associer de différents exercices à votre entrainement d’abdos. Pour ce faire, vous pouvez opter pour un ensemble de mouvements à deux fonctions.

La première aura pour but de choquer les muscles afin d’éviter qu’ils ne s’adaptent au même exercice. La seconde fonction consiste à travailler sous différents angles.

En procédant ainsi, vous activerez les fibres musculaires. Ce qui permettra d’optimiser le développement des abdos.

Aligner la colonne

Même si la pratique de la majorité des exercices abdominaux implique une flexion de la colonne vertébrale, il est important de garder les épaules, la nuque et la tête alignées pendant l’effort. L’adoption d’une position correcte permettra d’éviter le risque de douleur au cou ou de blessures. Le bon positionnement des mains contribue grandement au maintien de cet alignement.

En croisant les doigts derrière la tête, vous avez la forte chance de tirer cette dernière vers l’avant. Dans ce cas, la tête ne sera donc pas alignée. Pour y remédier, il est conseillé de placer vos mains sur les tempes, derrière les oreilles.

Se concentrer au cours de la contraction des abdominaux

Pour profiter de tout exercice, vous devez notamment vous concentrer sur la contraction du muscle en jeu. Cela est similaire pour les abdos. Le plus souvent, les débutants n’y arrivent pas à cette fin par manque de discipline et d’expérience. Au contraire, les pratiquants confirmés s’y investissent sérieusement. Ils se permettent de perdre parfois la concentration nécessaire afin de ressentir au mieux la contraction musculaire.

En évitant cet effort mental, la technique peut ne pas marcher. Ce qui transformera une bonne séance d’abdos en un travail mécanique. Il est utile de positionner une main sur vos abdos afin de sentir physiquement la contraction et surtout maintenir toute son attention sur le mouvement pendant un temps donné.

Pratiquer des séries et répétitions

Pour muscler la sangle abdominale et avoir un ventre plat, vous avez besoin d’un plan. Ce dernier prend en compte les différentes pratiques à exécuter pour atteindre votre objectif.

Généralement, les séries de 10 à 15 répétitions suffisent pour avoir des abdos plus marqués et plus épais. Pour plus d’endurance musculaire et un certain volume, des séries de 15 à 25 répétitions y conviennent. Il faudra faire plus de 25 répétitions pour espérer avoir un ventre plat.